Cadbury: Ferrero renonce à une offre de rachat commune avec Hershey

©AFP

Le groupe Ferrero a décidé de mettre fin à ses discussions avec l'Américain Hershey en vue de lancer une offre commune sur Cadbury, assure le Wall Street Journal. Interrogé, un porte-parole de Ferrero s'est refusé à tout commentaire.

(AFP) -Le groupe italien Ferrero a décidé de mettre fin à ses discussions avec l'américain Hershey en vue de lancer une offre commune sur le confiseur britannique Cadbury, assurent mercredi le Wall Street Journal et la presse italienne.

Cette offre, qui aurait contré l'offre hostile de l'américain Kraft qui a été rejetée par Cadbury, n'était "pas en ligne avec la stratégie de la famille" Ferrero, a indiqué une source proche du dossier au quotidien américain.

Le groupe, qui possède les célèbres marques Nutella et Kinder, est entièrement détenu par la famille Ferrero et est toujours resté très secret et à l'écart des acquisitions.

Ferrero a informé mardi de sa décision ses conseillers au sein de la banque d'affaires italienne Mediobanca, ajoute le Wall Street Journal. Mediobanca et UniCredit étaient prêtes à financer une offre de Ferrero à hauteur de 4,5 milliards d'euros.

Interrogés, Ferrero et Mediobanca se sont refusés à tout commentaire.

Selon le quotidien économique italien Il Sole 24 Ore, la décision aurait été prise car Ferrero et Hershey n'auraient pas réussi à se mettre d'accord sur le partage des actifs de Cadbury.

En outre, faire une meilleure offre que celle de Kraft aurait imposé aux deux groupes de fortement s'endetter.
Mardi matin, Cadbury a assuré avoir dégagé une croissance "remarquable" en 2009 et bénéficier d'une dynamique positive pour 2010, se disant conforté dans son rejet de l'offre de rachat de Kraft qu'il juge "dérisoire".

Cette offre en numéraire et en actions Kraft valorise Cadbury à environ 10,5 milliards de livres, soit près de 11,7 milliards d'euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés