Ernst & Young devant le tribunal correctionnel

©Jerry De Brie

Ernst & Young ainsi que son patron vont comparaître devant le tribunal correctionnel, dans le cadre d’un dossier de vente en noir de bière par le groupe brassicole Alken-Maes...

Bruxelles (L'Echo) - Le cabinet de reviseurs Ernst & Young (Belgique) ainsi que son patron, Marc Guns, vont devoir comparaître devant le tribunal correctionnel, dans le cadre d’un dossier de vente en noir de bière par le groupe brassicole Alken-Maes (dont deux dirigeants sont également traduits devant le tribunal correctionnel).

Le parquet de Malines reproche en effet à Ernst & Young d’avoir monté, via des faux, un montage frauduleux pour couvrir les ventes de bière en noir par Alken-Maes. L’affaire avait éclaté en 2002 à l’occasion d’un banal vol perpétré dans des installations d’Alken-Maes, deuxième distributeur de bière dans notre pays.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés