InBev: AmBev renonce à son offre sur le solde de Quinsa

Le brasseur belga-brésilien InBev a indiqué dans son communiqué diffusé vendredi qu'AmBev renonçait à son offre sur le solde de sa filiale Quinsa.

(l'écho) Le brasseur belgo-brésilien InBev a annoncé cette nuit la décision d'AmBev de renoncer à son offre sur le solde du capital de sa filiale Quilmes Industrial (Quinsa).

Lancée en novembre dernier, cette offre d'achat complémentaire, qui était en réalité émise par Beverage Associates Holding (BAH), une société de droit bahamien et filiale à 100% d'AmBev, avait été prolongée jusqu'au 19 avril 2007 à 17 heures, heure de New York (23 heures, heure du Bruxelles).

Concrètement, AmBev, qui proposait 3,35 dollars par action de classe A qu'il ne détenait pas encore, 33,53 dollars par action de classe B et 67,07 dollars par ADR (American Depositary Receipt), n'est parvenu à rassembler que 0,63% des droits de vote de Quinsa qui lui manquait.

AmBev, qui visait 6,87 millions d'actions Quinsa de classe A et 8,66 millions de titres de classe B (y compris les ADR), a obtenu 2,54 millions de classe A et 1,62 million d'actions de classe B. Traduction: tous les titres Quinsa présentés à AmBev lors de cette offre d'achat complémentaire avortée retourneront à leurs propriétaires initiaux.

Xavier Degraux

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect