Publicité
Publicité

InBev garde l'option sud-africaine ouverte, affirme le FT

Après avoir relancé les rumeurs d'un rapprochement entre l'américain Anheuser-Busch et le belgo-brésilien Inbev la semaine dernière, le Financial Times parle à nouveau ce lundi de consolidation du secteur brassicole. Selon le quotidien, InBev n'a pas encore enterré définitivement ses projets de fusion avec le Sud-Africain SABMiller. A Londres, le titre SABMiller bondissait de 7,1% à 1.311 pence tandis qu'à Bruxelles, le titre Inbev était à nouveau malmené et perdait 2,4% à 46,75 euros.