InBev porté par les rumeurs entourant le secteur

Parmi les rares valeurs de l'indice bruxellois à varier de plus d'un pourcent, ce mardi , se trouve le brasseur belgo-brésilien InBev . En cause, les rumeurs de rapprochements qui fourmillent actuellement dans le secteur.

(l'écho) La dernière en date et véhiculée par le Sunday Express: SABMiller préparerait une offre sur Scottish and Newcastle.

Il y a quelques semaines, c'était avec Heineken que le marché semblait vouloir marier Scottish and Newcastle.

Une fusion entre SABMiller et Scottish and Newcastle donnerait naissance au premier groupe brassicole mondial en terme de volume. Ce qui pourrait acroître la pression sur InBev pour convoler à son tour...

Rappelons à ce sujet les informations de presse qui, il y a quelques mois, voyaient le géant belgo-brésilien unir son destin à celui de l'Américain Anheuser-Busch. Une opération qui présente, sur papier, beaucoup de sens.

Vers 14 h 47, le titre progressait de 1,09% à 54,94 euros.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect