Publicité

La grippe aviaire plombe les chiffres de Parc Paradisio

La grippe aviaire a pesé sur les résultats 2005-2006 du Parc Paradisio même si l'ouverture du jardin chinois et les plus-values réalisées à l'occasion de la simplification des structures du groupe ont permis d'en limiter l'impact sur les comptes.

(l'écho) En clair, Parc Paradisio a enregistré un baisse de 6% sur base annuelle à 9,66 millions d'euros de son chiffre d'affaires non consolidé. Par rapport aux comptes consolidés de l'exercice précédent, le chiffre d'affaires enregistre un recul plus sévère, soit 26%. A noter qu'en raison de la fusion-absorption de sa fliliale à 95% Nikitra, intervenue en cours d'exercice (effet au 31 mars), Parc Paradisio n'établit plus de comptes consolidés.

La diminution de 7% de la fréquentation annuelle explique le recul du chiffre d'affaires indique Parc Paradisio. Parc Paradisio pointe l'hypermédiatisation de la grippe aviaire durant l'hiver 2005-2006 pour expliquer la baisse du nombre de visiteurs. Même si l'engouement marqué du public pour le nouveau jardin chinois s'est traduit, en dépit de la canicule de juillet, par une hausse de 20% de la fréquentation des mois de juillet et septembre, il n'a pas non plus permis de compenser la baisse des visiteurs enregistrée en août en réaction à une météo maussade. Or le mois d'août est traditionnellement le mois le plus important de l'ensemble de la saison.

Mais la politique de compression de frais généraux a permis de réduire l'impact de la baisse de fréquentation sur le cash flow d'exploitation (EBITDA), le bénéfice d'exploitation (EBIT) ou encore le bénéfice courant s'empresse de souligner Parc Paradisio. En regard des comptes consolidés annuels de l'exercice 2004-2005, l'EBITDA recule de 10% à 2,99 millions d'euros, l'EBIT se tasse de 18% à 0,94 million d'euros tandis que le bénéfice courant abandonne 10% à 0,68 million d'euros.

Le résultat exceptionnel de 0,92 million d'euros, fruit des plus-value réalisées à l'occasion des opérations de cessions de la filiale Nikitra, a permis de limiter le repli du résultat courant précise Parc Paradisio. Pour rappel, la société tablait dans ses prévisions sur une progression du résultat courant.

Au final, l'exercice 2006-2007 se solde pour Parc Paradisio sur un bénéfice net de 1,73 million d'euros, en augmentation de 39% par rapport à la part du groupe dans le bénéfice consolidé de l'exercice 2004-2005 et de 19% par rapport aux comptes annuels 2004-2005.

Parc Paradisio devrait proposer le versement d'un dividende de 0,45 euro par action lors de la prochaine assemblée générale qui est prévue le 15 mars prochain.

A la clôture du fixing, l'action Parc Paradisio affichait une hausse de 2,38% à 12,49 euros.

David Collin

Photo Paradosio

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés