Publicité

La loi "Ikea" porte préjudice au commerce de détail estime l'Unizo

La loi sur les grandes implantations commerciales, dite "loi Ikea", a conduit à une croissance importante des centres commerciaux et des grandes implantations commerciales en Belgique.

(belga) Deux ans après son entrée en vigueur, la loi sur les grandes implantations commerciales, dite "loi Ikea", a conduit à une croissance importante des centres commerciaux et des grandes implantations commerciales en Belgique au détriment du commerce de détail dans les centres-villes, a affirmé mercredi l'Unizo.

La "loi Ikea" a donné aux communes la compétence de délivrer les permis socio-économiques pour l'implantation sur leur territoire de grandes implantations commerciales, comme Ikea, Media Markt, mais aussi pour les centres commerciaux.

Selon l'Union flamande des entrepreneurs indépendants (Unizo), la loi met plus l'accent sur les grands centres commerciaux que sur une politique qui renforcerait les centres-villes. L'explosion du nombre de grandes surfaces commerciales a des effets négatifs sur le petit commerce, estime l'Unizo.

Au cours de la deuxième année d'application de la "loi Ikea", près de 90 pc des demandes de permis pour des implantations de plus de 400 mètres carrés ont été approuvées. Pour la première fois, plus de 500 permis, soit 502 pour une surface totale de 700.000 mètres carrés, ont été accordés, contre 302 au cours de la première année de la loi.

L'Unizo réfute les créations d'emploi promises et estime qu'il y a moins de personnes au travail dans le petit commerce qu'en 2003, pour plus d'emplois dans les grandes surfaces. La fédération patronale analyse la fermeture annoncée des 16 magasins GB comme la confirmation d'une "suroffre de grandes implantations commerciales".

L'Unizo plaide enfin pour un politique qui renforcerait en priorité les centres-villes et pour une régionalisation de la compétence d'octroi des permis en raison de grandes différences régionales. Les communes wallonnes sont plus souples et accordent des permis à des projets plus grands, conclut l'union flamande des entrepreneurs indépendants.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés