Publicité

La restructuration de GB inquiète peu les propriétaires immobiliers

Les entreprises immobilières propriétaires des 16 magasins GB appelés à fermer, s'inquiètent peu de la restructuration. Elles pensent que ces sites seront franchisés ou rattachés à d'autres chaînes de magasins, indique lundi De Tijd.

(belga/de tijd) - "Nous travaillons sur base de contrats à long terme", explique-t-on chez le Ascencio, qui dispose de 4 des magasins concernés dans son portefeuille. "Comme ça, en cas de fermeture d'un magasin, nous ne perdons pas nos revenus".

Les spécialistes immobiliers mettent en avant la situation commerciale exceptionnelle des magasins GB. "Chaque magasin concerné est bien situé. Nous avons déjà reçu des coups de téléphones de personnes intéressées par une reprise", ajoute Marc Van Heddegem, directeur général de Redevco, qui détient 7 des 16 sites touchés par la restructuration.

Le secteur se montre confiant sur l'avenir qui sera réservé à ces magasins, avançant que Carrefour Belgique trouvera une solution interne. Il privilégie la piste de la franchise. "Je ne peux pas concevoir que Carrefour laisse les magasins menacés à la concurrence", peut-on entendre parmi les spécialistes de l'immobilier.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés