Le Pain Quotidien a (très) faim

Grâce notamment à une politique d'ouverture intensive, Le Pain Quotidien a doublé son chiffre d'affaires en 2006 pour le porter à 62,6 millions d'euros, le résultat opérationnel s'affichant à 7,5 millions d'euros contre 5,3 millions un an plus tôt.

(l'echo) La chaîne de boulangeries tables d'hôte entend à présent passer à une nouvelle phase de son expansion. à l'horizon 2010, elle ambitionne de tripler son nombre de points de vente et de tripler son chiffre d'affaires. Présent aujourd'hui dans treize pays, Le Pain Quotidien devrait l'être dans une vingtaine d'ici trois ans.

Pour y parvenir, le management entend sélectionner rigoureusement ses «master franchisés» et respecter un ratio d'un magasin en propre pour deux magasins en franchise. Dans les mois qui viennent, une augmentation de capital de trois millions d'euros sera réalisée par les actionnaires (le fondateur Alain Coumont, Vincent Herbert, l'ex-patron de l'Inno Raymond Vaxelaire, les groupes Josi et D'Light). Au delà de 2010, la société pourrait recourir à la Bourse pour financer sa future expansion.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n