Publicité

Le titre Pernod en nette baisse

A 10H00, le titre du groupe français de vins et spiritueux perdait 4,61% à 42,45 euros dans un marché en baisse de 0,99%, après avoir plongé de plus de 6% dans les premiers échanges. Depuis le 1er janvier, le titre du numéro deux mondial des alcools a perdu 20,26%.

(afp) - Le titre Pernod Ricard reculait mercredi matin à la Bourse de Paris, après avoir annoncé le lancement d'une augmentation de capital d'un milliard d'euros et la cession d'une marque de bourbon pour 575 millions de dollars.

A 10H00, le titre du groupe français de vins et spiritueux perdait 4,61% à 42,45 euros dans un marché en baisse de 0,99%, après avoir plongé de plus de 6% dans les premiers échanges. Depuis le 1er janvier, le titre du numéro deux mondial des alcools a perdu 20,26%.

En plus de son projet d'augmentation de capital, Pernod Ricard a annoncé la cession de la marque de bourbon Wild Turkey à l'italien Campari pour un montant de 575 millions de dollars (433 millions d'euros).

Ces deux mesures permettront de "renforcer son bilan et faire face à la majeure partie de ses besoins de refinancement d'ici juillet 2013", selon le groupe.Pernod Ricard a entrepris de céder des marques jugées secondaires --comme Wild Turkey-- pour réduire la dette accumulée après l'acquisition de la vodka suédoise Absolut.

"Si les termes de la cession de Wild Turkey nous paraissent très satisfaisants, l'augmentation de capital nous semble en revanche surprenante : le groupe n'a pas de besoin urgent, et les conditions de marché ne sont certainement pas idéales", commente Jean-Marie Lhomé, analyste chez le courtier Aurel.

De son côté, Francis Prêtre, analyste chez CM-CIC Securities, rappelle qu'"avec plus de 11 milliards d'euros de dette nette, Pernod Ricard se devait d'accélérer sa recherche de ressources de financement".

Selon lui, la vente de Wild Turkey et l'augmentation de capital "seraient largement suffisantes (...) pour permettre au groupe de mettre en oeuvre des solutions de financement pour le remboursement de la dette de 2014".

De son côté, Exane BNP Paribas a réduit son objectif de cours sur Pernod Ricard de 20% à 48 euros.

Par ailleurs, le groupe a profité de ces annonces pour abaisser son objectif de croissance organique de son résultat opérationnel courant de +3% à +5%, contre +5% à +8% précédemment, pour son exercice 2008-2009, clos fin juin.

Pernod Ricard confirme toutefois son objectif de croissance du résultat net courant à deux chiffres pour dépasser 1 milliard d'euros.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés