Les actionnaires de Puma se montrent sceptiques face à l'offre de PPR

Les actionnaires de Puma se sont montrés sceptiques mercredi concernant l'offre d'achat lancée par le groupe français PPR sur l'équipementier sportif, jugeant le prix proposé trop bas, à l'occasion de l'assemblée générale des actionnaires à Nuremberg (Sud).

(afp) "Pourquoi les actionnaires devraient-ils accepter la proposition" de PPR, alors que le cours de l'action dépasse largement le prix proposé, s'est interrogé Gerhard Jäger, porte-parole de l'association des petits actionnaires SdK.L'offre du groupe français de 330 euros par action est très critiquée par les petits porteurs alors que le cours a pris 10% en deux jours pour dépasser les 350 euros en milieu de journée mercredi.Selon le texte de son discours, le patron de l'équipementier allemand n'a cessé pourtant de défendre l'offre de rachat, insistant sur "un prix juste" et conseillant aux actionnaires d'apporter leurs titres."Le directoire est convaincu que PPR, en tant qu'entreprise internationale active dans la mode et le commerce est le partenaire idéal pour Puma, un des leaders sur le domaine du +sportlifestyle+", a martelé Jochen Zeitz.Pour lui, le rachat total de Puma par PPR permettra à l'entreprise allemande de garder son indépendance tout en "profitant de l'orientation globale, du portefeuille de marques haut de gamme et du savoir faire et de l'expérience" de PPR.L'offre de rachat de PPR, présentée mardi, valorise le groupe allemand à 5,4 milliards d'euros. Puma a réalisé un chiffre d'affaires de 2,4 milliards en 2006. PPR a déjà acquis 27,1% du groupe mardi, ce qui lui garantit une minorité de blocage.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n