Les Maîtres de l'Orge. Tome 2

On l'a eu en BD. En feuilleton télévisé. Mais la saga des Maîtres de l'Orge se vit aussi dans l'actualité. Et aujourd'hui, ce sont plus que jamais les familles qui sont au centre de la création du plan grand brasseur au monde.
Rétroactes pour ceux qui auraient manqué les épisodes précédents.

1717. Louvain. Sébastien Artois obtient le titre de maître brasseur et rachète la Maison Den Hoorn. La Brasserie d'Artois est née.
1853. Jupille. La famille Piedboeuf abandonne son activité de chaudronnier pour brasser orge et houblon. La brasserie Piedboeuf est née.
1860. Saint-Louis (Missouri). Eberhard Anheuser, fabricant de savons, acquiert la brasserie Bavarian. Sa fille Lilly épouse Adolphus Busch. En 1879, Anheuser-Busch est né.
1987. Belgique. Les familles Piedboeuf et Artois unissent leur destin. Interbrew est né.
2005. Entre San Paolo et Louvain. Les familles d'Interbrew et d'AmBev convolent en justes noces. InBev est né.
2008. Entre Saint-Louis et Louvain. Les belges et les brésiliens font la cour à Anheuser-Busch. " InBud " est en gestation.

Les personnages

En Belgique, les Van Damme, les de Mevius et les de Spoelberch ont rapidement compris qu'ils devaient abandonner le driving seat pour permettre à leur entreprise de poursuivre sa route. Ils ont dans un premier temps ouvert le capital à la Bourse. Avant de franchir une étape supplémentaire en jouant jeu égal avec les familles d'AmBev.
Du côté des Busch, la pilule passe plus difficilement. Le Pdg du géant US aurait d'ailleurs montré les crocs lorsque la délégation belgo-brésilienne a frappé à sa porte, il y a quelques jours. Avant de distiller discrètement son venin sur l'opération dans la presse. Insistant lourdement sur la culture familiale de son groupe. Et la réputation de cost-killer des équipes de Carlos Brito.

La suite ?

Aujourd'hui, les héritiers d'Eberhard ne détiennent plus guère que 4% du brasseur américain. Et sont de plus en plus isolés dans leurs choix stratégiques. Surtout qu'à 65 dollars, on dépasse largement le plus haut jamais atteint par l'action. Un argument de poids pour des managers comme les anciens dirigeants de AT&T et de JP Morgan Chase qui siègent au conseil du brasseur. Et une évidence pour des financiers comme Warren Buffet, actionnaire d'AB.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés