Lotus simplifie son actionnariat

©Lieven Van Assche

Le biscuitier absorbe son holding de tête, lui-même contrôlé par un administratiekantoor aux mains des familles fondatrices. C'est ce dernier qui contrôlera donc directement Lotus Bakeries, à 58%.

Bruxelles (L'Echo) - Lotus Bakeries va procéder dès le mois d'avril prochain à la fusion par acquisition de Bisinvest, son holding faîtier (58,55% des parts) lui même détenu à 99,99% par un administratiekantoor aux mains des familles fondatrices.

Le rapport d'échange a été fixé à 1,1844 action Lotus Bakeries pour une action Bisinvest, précise le biscuitier.

Au terme de l'opération, l'administratiekantoor détiendra 58% de Lotus contre une participation directe de 10,16% actuellement.

L'opération renforcera l'ancrage de l'actionnariat en reformulant les règles de transfert de l'administratiekantoor, précise la société dans un communiqué: aucun certificat Lotus Bakeries ne pourra être cédé dans les trois ans, sauf entre les membres d'une même branche de famille (quatre branches sont identifiées: Karel Boone, Matthieu Boone, Johan Boone et Antoine Stevens).

Selon Lotus, cette fusion permettra en outre de faire passer le free float de 31,29 à 42,25% et augmentera le bénéfice par action de 31,2 à 31,7 euros (calcul pro forma sur la base des résultats 2009).

Le contrôle exercé par l'administratiekantoor sur Lotus ne sera en rien modifié. Celui des familles sur l'administratiekantoor non plus, assure Lotus Bakeries.

 

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés