Publicité

Albert Frère se renforce encore au capital du groupe Suez

Le financier belge Albert Frère a acquis 5,3 millions de titres supplémentaires du groupe d'énergie et d'environnement Suez, portant ainsi sa participation à 9,5% du capital, selon une déclaration à l'Autorité des marchés financiers (AMF) publiée vendredi.

(afp) Albert Frère renforce ainsi sa position de premier actionnaire de Suez, actuellement sous la menace d'une OPA de l'homme d'affaires français François Pinault.

D'après cette déclaration, une "personne liée" à M. Frère a racheté pour 206,7 millions d'euros de titres de Suez, au prix de 39 euros par action, soit 0,4% du capital du groupe.

Albert Frère a réaffirmé la semaine dernière son soutien à la fusion prévue de Suez avec Gaz de France mais retardée après le 1er juillet 2007, en raison d'une décision du Conseil constitutionnel.

Suez est convoitée par M. Pinault, via sa holding familiale Artémis, qui a confirmé "l'existence, fut-elle très préliminaire, d'un projet" d'OPA sur le groupe.

L'AMF a donné jusqu'au 2 février à l'homme d'affaires pour lancer une éventuelle OPA, faute de quoi il ne pourra plus lancer d'offre pendant six mois.

Vendredi 5 janvier, la société de portefeuille Groupe Bruxelles Lambert d'Albert Frère avait déjà annoncé avoir acquis encore 1,1% du capital de Suez, portant alors sa part totale à 9,1%.

L'action Suez a terminé vendredi en hausse de 1,61% à la Bourse de Paris, à 40,34 euros. Jeudi, déjà, elle avait pris 3,93%, dopée par des rumeurs de lancement d'une OPA d'Artémis.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés