Publicité

Artémis ne pourra pas lancer d'offre sur Suez pendant six mois (AMF)

La holding de l'homme d'affaires français François Pinault, Artémis, ne pourra pas lancer d'offre sur Suez pendant six mois à partir de ce jour, a indiqué l'Autorité des marchés financiers (AMF) vendredi dans un avis.

(afp) "L'Autorité des marchés financiers a pris connaissance du communiqué publié le 19 janvier par la société Artémis relatif à une éventuelle offre publique sur la société Suez", a annoncé l'AMF.

"Elle constate que l'article 222-25 (sur les OPA ndlr) de son règlement général est applicable, et qu'en conséquence la société concernée ne pourra, sauf à justifier de modifications importantes dans la situation, l'environnement ou l'actionnariat de la société Suez, déposer un projet d'offre sur Suez avant l'expiration d'un délai de six mois à compter de ce jour", a-t-elle ajouté.

Artémis avait annoncé plus tôt dans un communiqué avoir renoncé à lancer pour le moment une OPA sur le groupe Suez, en considérant que "l'environnement" n'était pas "suffisamment serein", tout en confirmant "conduire des réflexions" sur ce sujet.

Suez avait jugé qu'Artémis n'avait "en rien clarifié sa position" par cette déclaration et avait dit "attendre la déclaration d'Artémis à l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 2 février".

Mais pour Artémis, ce communiqué constituait sa réponse à l'AMF, ce qu'a estimé aussi l'autorité boursière. Celle-ci avait donné à Artémis jusqu'au 2 février pour lancer ou non offre sur Suez, engagé dans un projet de fusion avec Gaz de France.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés