Publicité

Davignon: "Aucune fusion n'est facile"

Dans une interview publiée jeudi dans L'Echo, Etienne Davignon, administrateur de Suez, estime que le groupe de service aux collectivités na pas besoin d'un partenaire immédiat pour survivre.

(belga) Dans une interview publiée jeudi par le quotidien L'Echo, Etienne Davignon, administrateur de Suez, affirme que l'entreprise n'a pas le couteau sur la gorge. "Suez n'est pas une entreprise vacillante et nous n'avons pas besoin d'un partenaire immédiat pour survivre. Gaz de france est notre opérateur préféré mais si la fusion échoue, Suez retrouvera sa capacité de regarder autre chose". Dans l'entretien qu'il a accordé au quotidien avant les derniers rebondissements du dossier Suez-GDF et l'intervention de François Pinault, Etienne Davignon affirme encore que "Suez n'est pas hostile à ce qu'il y ait des acteurs supplémentaires en Belgique". M. Davignon estime par ailleurs qu'"énergie et environnement font un tout" et affirme qu'il est "fondamentalement malhonnête de faire croire que le débat se limite à du nucléaire ou pas de nucléaire. Il est faut de dire que si l'on fait du nucléaire, on ne développera pas les sources alternatives", dit notamment M. Davignon. Enfin, évoquant les événements qui se sont déroulés ces dernières semaines chez VW Forest, Etienne Davignon estime qu'"une restructuration ne peut pas prendre les gens par surprise".

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés