Publicité
Publicité

Dialogue de sourd entre Electrabel et le ministre Magnette

Le torchon brûle entre le ministre fédéral de l’Energie, Paul Magnette (PS), et Electrabel. En cause, l’annonce fait hier par le ministre comme quoi il avait obtenu l’accord des électriciens concernant leur contribution de 250 millions d’euros au budget fédéral au titre de producteur d’électricité d’origine nucléaire. Sommé de produire le texte de l’accord devant la Commission, le ministre socialiste en a été incapable. «Le secteur de l’énergie est comme le marché de la viande: on transige oralement. Ce sont des accords verbaux. Par la suite, il faut s’en tenir à la bonne foi des deux parties», a-t-il commenté devant la Commission.