Distrigaz conteste les tarifs de transit publiés par la Creg

Distrigaz annonce qu'il conteste les tarifs provisoires de transit publiés lundi par la Creg, car ceux-ci s'écarteraient "fondamentalement des niveaux de tarif de transit habituellement en vigueur sur le plan international et des tarifs de transport en Belgique". Distrigaz se plaint également que ces tarifs " ne lui ont pas été notifiés officiellement ", mais uniquement publiés lundi sur son site internet.

Photo: Erwin Van Bruysel, CEO de Distrigaz 

Bruxelles (L'Echo) - Distrigaz (Suez) conteste les tarifs provisoires de transit publiés lundi par la Creg, annonce le gazier belge dans un communiqué diffusé ce jeudi avant Bourse.

"Etant donné qu'ils s'écartent fondamentalement des niveaux de tarif de transit habituellement en vigueur sur le plan international et des tarifs de transport en Belgique, Distrigaz juge ce niveau de tarif totalement injustifié", déclare l'énergéticien.

Distrigaz conteste tant les tarifs publiés que leur éventuelle application aux contrats de transit conclus par Distrigaz & Co, lequel " fera valoir, s'il y a lieu, son point de vue par tous moyens de droit ".

Distrigaz se plaint également que ces tarifs " ne lui ont pas été notifiés officiellement par la Creg ", mais uniquement publiés lundi sur son site internet.

Une procédure est pendante devant le Conseil d'Etat, depuis 2006, entre Distrigaz & Co et la Creg à propos du caractère non régulé des contrats de transit de Distrigaz & Co.

Les activités de transit de Distrigaz & Co ont représenté 34% du résultat opérationnel consolidé de Distrigaz en 2007.


Vincent Georis
vincent.georis@lecho.be
(C) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés