Publicité
Publicité

Distrigaz plus proche d'Eni que de la SPE?

Parmi les trois candidats retenus par le groupe Suez pour acquérir sa participation (57,25%) dans le premier négociant gazier belge Distrigaz, ce serait le pétrolier italien Eni qui aurait jusqu'à présent soumis la meilleure offre, révèle samedi le quotidien Le Soir. Les deux autres entreprises figurant sur la "short list" de Suez sont l'électricien français EDF et l'Allemand E.ON.