EDF cède aux pressions de Bruxelles

©AFP

Bruxelles continue de forcer le marché français de l'électricité à s'ouvrir à la concurrence, comme l'illustrent les concessions pour les grands clients industriels faites mercredi par l'ex-monopole français EDF, menacé d'une lourde amende européenne.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés