Publicité

Electrawinds investit dans une usine en Serbie

©-

Electrawinds et le groupe serbe Kafileria vont investir ensemble dans une usine d’équarrissage en Serbie. Ce sera la première du genre en Serbie, où, jusqu’à présent, il n’existait pas de ramassage centralisé des déchets d’abattage. Les graisses résiduelles traitées seront utilisées comme carburant dans une centrale de biocarburants et transformées en énergie verte.

Bruxelles (L'Echo) - L'entreprise d'énergie verte Electrawinds et le groupe serbe Kafileria vont investir ensemble dans une usine d’équarrissage en Serbie, peut-on lire dans un communiqué de presse diffusé ce vendredi.

Le projet a été baptisé "Zelena", ce qui signifie "vert" en serbe. Il devrait être opérationnel mi-2010. Electrawinds et Kafilera en seront propriétaires à 50%.

L’usine d’équarrissage sera construite à Klenje, à l’ouest de Belgrade. Ce sera la première du genre en Serbie, où, jusqu’à présent, il n’existait pas de ramassage centralisé des déchets d’abattage. Les graisses résiduelles traitées seront utilisées comme carburant dans une centrale de biocarburants et transformées en énergie verte.

En plus de dizaines de projets d'éoliennes, Electrawinds, un des principaux acteurs du marché belge de l'énergie renouvelable, exploite deux centrales de biocarburants à Ostende et à Mouscron. La centrale d'Oostende, qui produit de l´énergie à partir d´huiles de friture et d´huiles de synthèse, fournit de l´énergie verte à environ 32.000 ménages et économise plus de 66.000 tonnes d´émissions de C02 par an.

"Ces installations donnent une valeur ajoutée aux déchets en les transformant et en les mettant à profit pour en faire de l’électricité", explique Electrawinds.

Electrawinds a également démarré à Middelkerke le plus gros parc de panneaux solaires du Benelux, le projet "Electrawinds solar", qui produit 1,3 MW d'électricité (environ 400 ménages).


Vincent Georis
vincent.georis@lecho.be
(C) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés