Energie: acquisition record par des fonds d'investissement américains

Texas Pacific Group (TPG) et Kohlberg Kravis Roberts (KKR) vont acheter le groupe énergétique américain TXU pour 45 milliards de dollars, un record pour une acquisition réalisée par des fonds d'investissement, selon un communiqué commun publié lundi.

(afp) TXU est l'une des compagnies de production et de distribution d'électicité les plus importantes aux Etats-Unis.

Elle est basée à Dallas (Texas).A la clôture du marché, vendredi, la capitalisation boursière de TXU s'élevait à 27,6 milliards de dollars, le titre ayant clôturé en hausse de 4,1% à 60,02 USD, rappelle le Financial Times.Selon une source proche du dossier citée par le Wall Street Journal, les deux fonds seraient prêts à verser environ 70 dollars par action, soit une prime de 10 dollars par titre.La dette du groupe s'élevait à 12,38 milliards de dollars à fin septembre, note le quotidien américain des affaires.Cette opération s'inscrit dans le droit fil d'une précédente transaction réalisée par les deux fonds, alliés notamment à leur concurrent Blackstone, qui avaient pris le contrôle en 2004 du groupe énergétique Texas Genco, réalisant à terme une plus value considérable, rappellent les deux quotidiens.

Elle illustre également le règne croissant des fonds d'investissements, aux capacités financières de plus en plus importantes, sur les grandes opérations de fusion et acquisition.Au début du mois, les actionnaires du promoteur immobilier américain Equity Office Properties Trust (EOPT) ont approuvé la fusion avec Blackstone, qui valorise leur groupe à 39 milliards de dollars environ.Le montant de l'offre en faisait la plus importante acquisition jamais réalisée par un fonds d'investissement.

Les acquéreurs potentiels de TXU envisagent de revoir à la baisse la stratégie de développement de TXU, et en particulier ses projets de construction de nouvelles centrales, selon le Wall Street.TXU s'est imposé au cours des dernières années comme l'un des acteurs les plus important sur le marché américain, profitant de la déréglementation particulièrement avancée du secteur au Texas, rappelle-t-il.

Photo Bloomberg

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés