Publicité

EXCLU - Electrabel introduit un recours contre l'Etat belge

©Photo News

Electrabel (GDF Suez) a introduit un recours auprès de la Cour constitutionnelle belge contre la taxe de 250 millions d'euros imposée par le gouvernement belge sur les producteurs d'énergie nucléaire. "Le recours a été introduit cette semaine", a déclaré le porte-parole à l'echo.be.

Bruxelles (L'Echo) - Electrabel, filiale à 100% du géant français de l'énergie GDF Suez, a introduit un recours auprès de la Cour constitutionnelle belge contre la taxe de 250 millions d'euros imposée par le gouvernement belge sur les producteurs d'énergie nucléaire. L'information, qui circulait ce vendredi à l'état de rumeur, a été confirmée à l'echo.be par le porte-parole d'Electrabel Fernand Grifnée.

"Le recours a été introduit cette semaine", a déclaré le porte-parole à l'echo.be. La possibilité d'un tel recours avait été annoncé à plusieurs reprises par le CEO de GDF Suez Gérard Mestrallet, qui juge cette taxe "discriminatoire et disproportionnée".

Pour le ministre fédéral de l'Energie Paul Magnette (PS), cette taxe vise à récupérer une partie de l'amortissement trop rapide qu'Electrabel a pu récupérer au niveau des centrales nucléaires belges, alors que leurs exploitants réalisent d'importants bénéfices.

Déjà versée mais contestés par GDF Suez, la taxe pourrait en outre grimper à 500 millions d'euros en 2009, redoute Mestrallet.

Le parlement belge avait voté cette loi en décembre dernier, prévoyant le paiement de la taxe par GDF Suez et SPE-Luminus (numéro deux du secteur), destinée à alimenter le budget fédéral de 2008. Le gouvernement fédéral prévoit de reconduire la taxe.


Vincent Georis, avec François-Xavier Lefèvre

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés