Facturations d'Electrabel: toujours la grogne

Les facturations d'Electrabel 'toussotent'; c'est le moins que l'on puisse dire en regard des noms d'oiseaux que retiennent une avalanche de client 'mécontents', pour rester polis.

Du côté de l'opérateur historique on ne bronche pas. Aucune explication de type structurel en tout cas.

C'est vrai que le 'call center' est débordé bien que ses effectifs aient été doublés en début d'année. Mais c'était pour faire face aux questions insistantes du public en matière de libéralisation du marché. Electrabel aurai même préparé le passage avec une longueur d'avance, tirant profit de l'expérience flamande, trois ans plus tôt, pour accompagner au mieux la clientèle. Il n'empêche: assaillie par les réclamations de toutes sortes, la Commision wallone pour l'energie aurait invité Electrabel à s'expliquer. L'operateur n'infirme, ni le confirme!

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés