Publicité
Publicité

La bataille pour le contrôle d'Endesa s'emballe, EON marque des points

La lutte pour le contrôle Endesa s'est emballée lundi: l'allemand EON, donné battu il y a peu, a fait grimper son offre d'achat à 42,3 milliards d'euros et a décroché enfin le soutien formel du conseil d'administration du groupe d'énergie espagnol.