Le pétrole finit quasi stable à New York

Les prix du pétrole ont perdu de leur élan mardi à New York, partagés toute la séance entre prises de bénéfices et soutien lié à la faiblesse du dollar.

(afp) - Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet a terminé à 68,55 dollars, en baisse de 3 cents par rapport à son cours de clôture de lundi.
Malgré une brève incursion à 69,05 dollars, le cours de l'or noir a finalement calé. Le marché avait ouvert en baisse et été très hésitant en fin de séance, après six séances d'affilée d'une progression soutenue.

A Londres, sur l'InterContinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a pris 20 cents à 68,17 dollars.


"On a vu des prises de bénéfices dans la nuit et en début d'échanges", a observé John Kilduff, de MF Global. "Mais l'histoire reste la même en terme de faiblesse continue du dollar face aux principales devises. C'est le catalyseur-clé, et c'est ce qui a remis le marché sur la pente ascendante", a expliqué l'analyste.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés