Publigaz reprend la participation d'Electrabel dans Fluxys pour 636 millions d'euros

©ISOPIX

Le Groupe GDF SUEZ et Publigaz ont indiqué dans un communiqué commun être parvenus à un accord quant à la cession de la participation de 38,5 % d’Electrabel S.A. dans Fluxys. A l'issue de la transaction la participation de Publigaz dans Fluxys sera portée à 89,97%.

(L'Echo-AFP) - Le Groupe GDF SUEZ et Publigaz ont indiqué dans un communiqué commun être parvenus à un accord quant à la cession de la participation de 38,5 % d’Electrabel S.A. dans Fluxys. La cession des 270 530 parts s’effectuera au prix de 2350 euros par action, pour un montant total de 636 millions d’Euros. A l’issue de la transaction, la participation de Publigaz dans Fluxys sera portée à 89,97 %, GDF Suez sortant quant à elle totalement du capital de cette société.

« L’accord prévoit également le transfert à Fluxys de la participation détenue par le groupe GDF SUEZ dans Fluxys LNG et la cession à une filiale de Fluxys de sa participation dans l’Interconnector »
, ajoute le communiqué. Enfin, la société GDF SUEZ précise qu’elle sera totalement libérée des garanties accordées à Fluxys en matière de transit lors de l’acquisition par celle-ci en juin 2008 de Distrigaz & Co, Publigaz reprenant à son compte l’intégralité de ces garanties.

Les détails de l’accord seront prochainement finalisés de manière à permettre sa ratification par les organes des parties dans les prochaines semaines.

La holding Publigaz, qui gère les participations des communes belges dans le secteur gazier, avait renfloué ses caisses en mars 2009 en cédant ses 31,25% dans la société belge de distribution du gaz Distrigaz à l'italien Eni pour environ 1,5 milliard d'euros.

La holding avait alors expliqué avoir "besoin d'argent pour acheter la majorité de Fluxys". Publigaz était déjà monté à 45% du capital de Fluxys en exerçant, à l'été 2008, un droit de préemption sur une part de 12,5% que GDF Suez avait l'intention de céder à un fonds d'investissement.


Publigaz avait aussi évoqué de nouvelles règles européennes qui obligeaient Publigaz à choisir entre une participation dans les réseaux gaziers (Fluxys) ou dans les activités de distribution (Distrigaz).


Publigaz avait finalement choisi Fluxys, préférant "ne pas prendre de risque dans les activités commerciales de Distrigaz".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés