Publicité

Shell : le recul de la production n'empêche pas la progression du bénéfice

La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Royal Dutch Shell a enregistré une hausse de 18% de son bénéfice net part du groupe au deuxième trimestre, en dépit d'un léger recul de production.

(afp) Le bénéfice a atteint 8,667 milliards de dollars, tandis que la production, en recul de 2%, a atteint 3,178 millions de barils équivalent pétrole par jour.En donnés ajustées aux coûts courants (CCS), mesure utilisée par les analystes, le bénéfice ressort en hausse de 20% à 7,556 milliards de dollars.

Ce bénéfice prend en compte un gain exceptionnel de 660 millions de dollars.La baisse de production est due en particulier aux problèmes rencontrés par le groupe au Nigeria, où la production est actuellement amputée de 195.000 barils par jour à cause des attaques de groupes rebelles sur les installations pétrolières. Shell n'a pas précisé quand l'activité aurait entièrement repris dans cette région.Sur le premier semestre, la production a baissé de 4% à 3,343 millions de bep/jour, en bas de la fourchette de prévision de 3,3 à 3,5 millions avancée par Shell.

Le bénéfice tiré des opérations d'exploration et de production a reculé de 17,5% au deuxième trimestre à 3,301 milliards de dollars. En revanche, le bénéfice de la division de raffinage a progressé de 42,2% à 2,936 milliards de dollars.

Shell a renvoyé 3,2 milliards de dollars à ses actionnaires sur le trimestre via des rachats d'action et le versement de dividendes.

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés