ABN Amro et Barclays prolongent de 48 h leurs négociations exclusives

Initialement, les négociations exclusives entre Barclays et ABN Amro devaient se terminer ce mercredi 18 avril. Elles sont prolongées de 48 heures. Vendredi dernier, un consortium composé de Fortis, de la Royal Bank of Scotland et de Banco Santander manifestaient officiellement leur intérêt pour la banque néerlandaise.

Bruxelles (afp) Les groupes bancaires néerlandais ABN Amro et britannique Barclays prolongent leurs négociations exclusives en vue d'une éventuelle fusion jusqu'au vendredi 20 avril en fin de journée, a annoncé ABN Amro mardi. Les deux groupes "ont prolongé la période d'exclusivité jusqu'à la fin du vendredi 20 avril (...) ces pourparlers (...) progressent, mais il n'y a aucune certitude qu'elles mèneront à une transaction", selon un communiqué conjoint publié par ABN Amro.

"ABN Amro et Barclays sont en négociations en vue d'une éventuelle combinaison des deux organisations qui créerait de la valeur ajoutée pour les actionnaires des deux groupes", précise le communiqué.Le 20 mars, ABN Amro et Barclays avaient défini les grandes lignes organisatrices de ce que serait la future entité fusionnée, cotée à Londres, mais dont le siège serait à Amsterdam. Son président serait issu d'ABN Amro, tandis que son directeur général viendrait de Barclays. Vendredi dernier, un consortium composé de Fortis, de la Royal Bank of Scotland et de Banco Santander manifestaient officiellement leur intérêt pour la banque néerlandaise.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect