ABN Amro met LaSalle en quarantaine - média

Vendredi soir, le groupe bancaire néerlandais ABN Amro a déclaré qu'il ne prendra en considération aucune nouvelle offre sur LaSalle, sa filiale américaine. Cette décision fait suite à l'arrêt rendu jeudi par un tribunal d'Amsterdam gelant le transfert de la banque d'affaires à la Bank of America. C'est ce que nous apprenons dans un article paru vendredi soir sur le site du Financial Times.

(l'écho) Par ce moratoire, la banque néerlandaise amplifie l'incertitude qui plane sur les négociations avec le consortium composé de Fortis, Royal Bank of Scotland et Santander.

Jeudi, les marchés avaient pris note de la décision d'un tribunal amstellodamois gelant le transfert de LaSalle à la Bank of America. Cette vente, s'élévait à 21 milliards de dollars. Le jugement donne raison aux actionnaires, mécontents de ne pas avoir été consultés préalablement dans ce dossier.

Si les chances de succès du projet de rachat de la banque néerlandaise par Barclays se trouvent diminuées par la décision du juge amstellodamois, les marchés attendent toujours la riposte de Royal Bank of Scotland et ses alliés.

En collaboration avec plusieurs grandes banques européennes, ils ont planché durant la semaine écoulée sur le texte de leur offre officielle et qui sera probablement dévoilée ce dimanche.

La semaine du 7 mai s'annonce d'ores et déjà chaude, vu la plainte déposée vendredi par Bank of America contre ABN Amro pour rupture de contrat.

Pieter Jan Peumans

Photo Bloomberg

Publicité
Publicité

Echo Connect