Aedifica planche sur trois acquisitions

L'annonce a eu lieu en marge de la publication par la Sicaf immobilière de ses résultat semestriels. Aedifica entend proposer la distribution d'un dividende en ligne avec les prévisions annoncées lors de l'IPO, soit 1,48 EUR par action.

(L'Echo) La Sicaf immobilière Aedifica a dégagé à l'issue de son premier semestre (clôturé le 31 décembre) un résultat locatif net de 5,6 millions d'euros. Ce chiffre est légèrement en dessous des prévisions en raison de la réception plus tardive que prévue de l'immeuble Résidence Palace, a précisé la Sicafi. Après déduction des frais généraux de 1,4 million d'euros, le résultat d'exploitation (avant résultat sur portefeuille) s'élève à 2,9 millions d'euros. Si l'on y ajoute deux plus-values totalisant 0,8 million d'euros, le résultat après impôts s'élève à 2,1 millions d'euros au premier semestre.

Ces résultats semestriels sont difficilement comparables à d'autres chiffres en raison de la constitution relativement récente de la société. Axée sur l'immobilier résidentiel, Aedifica a été introduite sur Euronext Bruxelles en octobre dernier. A fin décembre 2006, son portefeuille était composé de 66 biens situés essentiellement à Bruxelles et représentant une juste valeur de 197,9 millions d'euros. Depuis le début de l'année, Aedifica planche sur plusieurs dossiers d'investissement dont trois sont déjà bien avancés. Il s'agit, d'une part, de l'acquisition pour 13,1 millions d'euros, d'une société propriétaire de 7 immeubles situées principalement à Namur et, d'autre part, d'immeubles localisés à Bruxelles totalisant 4.400 m² pour une valeur d'achat de 7,5 millions d'euros. Avec un ratio d'endettement de 32,3% Aedifica dispose encore d'un matelas de dettes potentielles de 201,3 millions d'euros avant d'atteindre le niveau maximal de ce ratio fixé à 65%.

Au niveau des perspectives, la Sicafi se dit confiante de réaliser, lors du second semestre, le programme d'investissement de 45 millions d'euros prévus dans son business plan. Son conseil d'administration entend proposer la distribution d'un dividende en ligne avec les prévisions annoncées lors de l'IPO (1,48 EUR par action).

Coté sur Euronext Bruxelles, Aedifica a fini la séance en baisse de 1,05% à 47 euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés