Allemagne: effet du Mondial sur l'économie sera de courte durée

La Coupe du monde de Football a créé une excellente ambiance en Allemagne mais ses effets positifs sur l'économie seront de courte durée, estime le président de la Bundesbank, Axel Weber, dans les colonnes du quotidien Die Welt paru mardi.

(afp) "Une superbe coupe du monde de football ne peut pas à elle seule maintenir l'élan d'une économie. La bonne ambiance actuelle est un phénomène de court terme: les tendances de long terme sont essentielles", déclare le banquier central dans un entretien au journal.

M. Weber, également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a mis de nouveau en garde contre le ralentissement de l'économie prévu l'an prochain en raison de la hausse de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Cette dernière va grimper de 16% actuellement à 19%.

La Bundesbank mise sur une hausse du produit intérieur brut (PIB) de quelque 1,5% cette année en Allemagne, puis de 1,1% en 2007.

"Nous savons d'expérience que de telles augmentations d'impôt ont des effets de frein très fort sur la consommation privée", souligne-t-il. Conjugué au pétrole cher, qui renchérit le prix de l'énergie et du carburant, le relèvement de la TVA va peser sur les revenus et parallèlement faire monter l'inflation, selon lui.

Les banquiers centraux s'inquiètent surtout d'une éventuelle retombée de ces hausses de prix sur les salaires, qui provoquerait alors une spirale inflationniste, rappelle-t-il.

La BCE a déjà remonté ses taux directeurs à trois reprises depuis décembre, des gestes justifiés selon elle par des risques de surchauffe des prix.

Elle n'entend pas s'arrêter là. L'institut a récemment clairement ouvert la voie à un nouveau léger resserrement des conditions du crédit dès le début du mois d'août. Le principal taux directeur, actuellement à 2,75%, devrait alors monter à 3%, selon la majorité des économistes.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés