Allianz échoue à s'emparer totalement de sa filiale d'assurance vie

Le bancassureur allemand Allianz a échoué à s'emparer totalement de sa filiale d'assurance vie Allianz Leben à l'issue d'une offre publique d'achat.

(afp) Au terme de son OPA le 29 mars, Allianz contrôlait 9,721 millions de titres soit 92,58% d'Allianz Leben. Le groupe de Munich (sud) n'a pas réussi à atteindre son objectif de 95% du capital, suffisant pour lancer une procédure dite de "cession forcée" (squeeze-out) pour faire main basse sur les derniers titres en circulation.

Allianz précise qu'il n'a pas l'intention pour le moment de lancer une nouvelle offre. "Allianz Leben a été un succès dans le passé avec cette structure actionnariale et continuera à l'être à l'avenir", commente le groupe.

Le numéro un européen de l'assurance absorbe actuellement ses filiales les unes après les autres pour boucler sa mutation de société par actions (AG) en Société européenne (SE). Après avoir absorbé sa filiale italienne RAS, il a lancé une offre en France sur l'ensemble des AGF.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect