Ambac bondit de 16%, le marché croit à un sauvetage imminent

A la clôture, le titre s'était envolé de 16,06%, à 10,71 dollars, tirant dans son sillage l'indice vedette Dow Jones (+0,79%), qui évoluait pourtant dans le rouge avant cette annonce. Ambac devrait annoncer officiellement un plan de renflouement "lundi ou mardi", a affirmé la chaîne d'informations financières CNBC.

(afp) - Le titre du rehausseur de crédit américain Ambac a bondi vendredi à quelques minutes de la fin de la séance à la Bourse de New York, après la diffusion d'informations de presse affirmant que son plan de sauvetage était sur le point d'être bouclé.

A la clôture, le titre s'était envolé de 16,06%, à 10,71 dollars, tirant dans son sillage l'indice vedette Dow Jones (+0,79%), qui évoluait pourtant dans le rouge avant cette annonce.

Ambac devrait annoncer officiellement un plan de renflouement "lundi ou mardi", a affirmé la chaîne d'informations financières CNBC.

Selon l'édition en ligne du quotidien économique Financial Times, le groupe bénéficierait d'une injection de fonds de l'ordre de 2 à 3 milliards de dollars d'un groupe de banques, destinée à lui permettre de conserver sa note "AAA" (la meilleure possible dans la classification des agences de notation).

Cet apport d'argent frais entrerait dans le cadre d'un plan de démantèlement du groupe, qui serait divisé entre une société spécialisée dans l'assurance des obligations municipales (son métier d'origine) et une société active dans la protection des émissions de dette complexe (l'activité à l'origine de ses difficultés présentes), ajoute le quotidien britannique.

Ambac songerait également à mettre ses actionnaires à contribution.

Parmi les banques travaillant au sauvetage d'Ambac figurent les françaises Société Générale et BNP Paribas, ainsi que Citigroup, Wachovia, Barclays, Royal Bank of Scotland, UBS et Dresdner Bank (groupe Allianz), selon le FT.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés