Atenor tenté par l'Europe de l'Est

2007 se profile comme une année charnière pour le holding qui Atenor a derrière lui une année record avec un résultat net de 13,70 millions d'euros contre 11,70 millions en 2005. La société a actuellement 20 projets à l'étude, dont un en Roumanie.

(l'écho) "La véritable valeur d'une société se trouve dans sa durée et la constance de ses succès ". C'est sur ces mots que Luc Vermeulen, le président du conseil d'administration d'Atenor a mis un terme, hier, lors de l'assemblée générale, à 36 années d'activité au sein du groupe.

Il passe le témoin à Frank Donck qui, en plus d'être administrateur d'Atenor depuis 1997, siège au conseil de KBC et assure la présidence de ceux de Telenet et de Zenitel. Avec le départ de sa cheville ouvrière, 2007 se profile comme une année charnière pour ce holding transformé en promoteur immobilier.

Car c'est aussi dans les prochains mois qu'Atenor devrait céder les dernières participations de son activité de " private equity ". " C'est devenu un non event, nous a confié Stéphane Sonneville, l'administrateur délégué d'Atenor en marge de l'assemblée. Les trois participations -ImaG, Publimail et D-side- ne représentent plus que 2,5 euros par action, soit 5% du cours de Bourse. "

Atenor a derrière lui une année record avec un résultat net (part de groupe) de 13,70 millions d'euros contre 11,70 millions en 2005. Le conseil d'administration a décidé de marquer le coup en proposant aux actionnaires, qui l'ont accepté, une majoration de 26% du dividende. Pour l'exercice en cours et celui de 2008 une large partie des résultats est déjà garantie par la vente du projet immobilier Président. Il doit en effet assurer un bénéfice minimum de 80 millions d'euros sur 18 mois environ. Un montant payé au fur et à mesure de l'évolution des travaux qui débuteront à l'automne.

" Pour 2007 nous comptons dégager un résultat supérieur à 2006, nous a assuré Stéphan Sonneville. L'impact du Président se fera surtout sentir en 2008. Nous préparons donc activement 2009 pour qu'il soit à la hauteur de 2008. "

Pour l'heure, Atenor affiche un portefeuille immobilier de 185.000 m² répartis sur 7 dossiers. " Sur 20 projets à l'étude, nous discutons actuellement pour l'acquisition de quatre d'entre eux, a déclaré l'administrateur délégué devant les 43 actionnaires présents ou représentés. Les opportunités ne manquent pas. " Deux projets sont localisés en Belgique, un autre à Luxembourg et le quatrième en Roumanie. " Avec notre taille nous pouvons gérer 300.000 m²" a affirmé Stéphan Sonneville.

Tous les points à l'ordre du jour de l'assemblée ont été approuvés par les 43 actionnaires présents ou représentés ayant déposé 2.904.917 actions, soit 57,6% du capital social. Un dividende brut de 1,30 euro (0,975 net) sera mis en paiement à partir du 3 mai.

Une assemblée extraordinaire a ensuite donné son feu vert à l'acquisition d'actions propres et a autorisé le conseil d'administration à augmenter le capital.

Vers 16h30, le titre Atenor progressait de 0,33% à 43,20 euros.

Stéphane Wuille

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés