AXA va transposer son modèle belge en Europe centrale

Le modèle bancaire d'Axa Belgique, la plus ancienne et importante banque au sein du groupe, va être transposé en Europe centrale, a-t-on appris vendredi au cours d'une conférence de presse à Budapest (Hongrie).

(belga) Ce modèle consiste notamment à offrir aux consommateurs une protection financière à court et long terme, ce qui, en d'autres termes, revient à promouvoir les produits bancaires et d'épargne simples au détriment des activités d'investissement.

Pour rappel, l'année 2006 a été marquée par la reprise de Winterthur, une opération qui a permis à Axa d'accroître significativement sa présence sur le marché de l'assurance en Europe centrale.

Axa disposant en Belgique d'un réseau bancaire étendu, les possibilités de ventes croisées sont évidentes, notamment en matière de crédits hypothécaires où les acheteurs doivent également souscrire à des assurances obligatoires (incendie, solde restant dû).

Reste qu'un "copier-coller" complet du modèle belge est impossible, a souligné Patrick Vaneeckhoudt, le responsable d'Axa banque Belgique. "Cela demanderait un investissement trop important et le délai avant un retour aux bénéfices serait trop long", a-t-il précisé.

Le système développé en Europe centrale comprendra donc une banque de détail proposant, via des agences locales ou l'internet, des produits bancaires simples. Les fonctions de soutien, dont le management de risque et le contrôle financier, resteront quant à elles en Belgique.

Concrètement, Axa entend faire son entrée sur 2 marchés de la région chaque année, par le biais de reprises ou du réseau existant de bureaux d'assurances. En 2007, le groupe a ainsi repris la banque hongroise Ella.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect