Publicité

BNP Paribas réaffirme son intention de racheter Fortis

©BELGA

BNP Paribas a réitéré son intention de poursuivre l'acquisition de Fortis Banque. La banque française a pourtant décidé d'annuler l'assemblée générale de ses actionnaires, organisée pour examiner la reprise de Fortis. Vers 13h15, l'action BNP Paribas poursuivait sa chute (-8,24% à 31,40 euros).

Bruxelles (L'Echo - Reuters) - La banque française BNP Paribas a l'intention de poursuivre l'acquisition de Fortis Banque, a affirmé ce jeudi un porte-parole de BNP Paribas. Cette annonce intervient après l'annulation de l'assemblée générale des actionnaires convoquée le 19 décembre pour avaliser la reprise des activités belges de Fortis.

Vers 13h15, l'action BNP Paribas poursuivait sa chute (-8,24% à 31,40 euros), malgré les déclarations du porte-parole de la banque faites pour rassurer un marché visiblement de moins en moins convaincu de la faisabiltié de ce rachat. Les investisseurs redoutent une augmentation de capital si le rachat de Fortis ne se faisait pas.

"La vision du marché a changé avec l'avertissement sur résultat de BNP et Fortis", a estimé un analyste de Natixis Securities.

AG ANNULEE

"Compte tenu de l'arrêt de la Cour d'appel de Bruxelles du 12 décembre 2008, la prise de participation de BNP Paribas dans Fortis Banque ne peut se dérouler selon le calendrier prévu", peut-on lire dans un communiqué de BNP .  "Dans ces conditions, l'assemblée générale du 19 décembre 2008 n'a donc pas lieu de se tenir."

Après la décision, le 12 décembre, de la Cour d'appel de Bruxelles de suspendre le démantèlement de Fortis, qui bloque le rachat de ses activités belges et luxembourgeoises par BNP Paribas, la banque française aurait menacé de retirer son offre. Pourtant, BNP Paribas avait soutenu que cette décision d'appel ne remettait pas en cause son intérêt pour Fortis.

Dans son arrêt, la Cour d'appel demande également à la banque française de maintenir "telles quelles" les relations interbancaires avec Fortis.

LE TITRE BNP REVU A LA BAISSE

Plusieurs analystes ont revu à la baisse leur avis sur la valeur. Oddo Securities juge que la probabilité d'un échec de l'opération Fortis est de plus en plus élevée, ce qui renforce le risque d'une augmentation de capital de BNP Paribas. ING a abaissé sa recommandation de "conserver" à "vendre" et abaissé son objectif de cours de 60,7 à 31,3 euros et Deutsche Bank d'acheter" à conserver" et son objectif de 71 à 42 euros.

L'action avait déjà vécu une journée noire mercredi, plongeant de 17,24% après l'annonce la veille au soir de lourdes pertes dans ses activités de marché, venue s'ajouter aux incertitudes entourant le rachat de Fortis.

Le titre BNP affiche une baisse de près de 54% depuis le début de l'année.

Vincent Georis

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés