Bois Sauvage: cinq initiés, selon le parquet

Vincent Doumier

Le parquet de Bruxelles s’apprête à demander le renvoi en correctionnelle de Vincent Doumier, Luc Vansteenkiste, Luc Willame, Yves Liénart et Laurent Puissant Baeyens pour délit d’initiés.

Bruxelles (L'Echo) - Nouveau rebondissement dans l’enquête pour délit d’initiés qui pèse sur le holding Bois Sauvage depuis un an et demi. Le parquet de Bruxelles s’apprête à demander le renvoi en correctionnelle de Vincent Doumier, Luc Vansteenkiste, Luc Willame, Yves Liénart et Laurent Puissant Baeyens pour délit d’initiés. En outre, Vincent Doumier, Yves Liénart et Laurent Puissant Baeyens, tous trois membres du comité de direction du holding, seraient renvoyés pour faux en écriture. D’après certains éléments de l’enquête, on leur reprocherait d’avoir rédigé un faux PV du comité de marché, leur permettant de justifier la vente de 2,6 millions d’actions Fortis in tempore non suspecto. Certains éléments de l’enquête tendraient à prouver que cette réunion n’a jamais eu lieu.

Luc Willame, l’ex-patron de Glaverbel, par ailleurs membre du conseil d’administration de Bois Sauvage, jusqu’alors épargné par l’enquête diligentée par le juge d’instruction Michel Claise, aurait, par le biais de son holding personnel, écoulé 500.000 actions Fortis la veille de l’annonce du démantèlement de l’ex-bancassureur.

Sollicité, le parquet confirme la demande de renvoi en correctionnelle de 5 personnes physiques et de 3 personnes morales. Reste à la chambre du conseil à trancher.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés