Publicité

Bois Sauvage votera aux assemblées de Fortis

Vincent Doumier, administrateur délégué de Bois Sauvage

Bois Sauvage n'a pas officiellement divulgué sa position par rapport aux assemblées de Fortis, mais en précisant que "Rien n'est pire pour une société que l'incertitude juridique", Vincent Doumier a tout dit sur les intentions de vote du holding qu'il dirige....

Bruxelles (L'Echo) - "Nous nous sommes trompés. Nous n'avions jamais pensé que la première capitalisation boursière du pays pourrait en arriver là. Du coup, nous ne nous sommes pas protégés à la baisse". C'est avec ce mea culpa en bonne et due forme que Vincent Doumier, l'administrateur délégué de Bois Sauvage, a expliqué l'importante perte subie par le holding sur ses titres Fortis en 2007 et en 2008.

Aujourd'hui, la Compagnie du Bois Sauvage détient encore 469.400 titres Fortis dans son portefeuille. Qu'il déposera lors des prochaines assemblées? "Oui, nous voterons lors des assemblées de Fortis". Et en apportant ses voix au camp du oui ou du non? "Je ferai aujourd'hui une recommandation à mon conseil d'administration. Mais je répète ce que j'ai déjà dit auparavant. Pour moi, l'important aujourd'hui est de gérer la situation et de permettre à ceux qui dirigent la société d'exercer leur métier. Rien n'est pire pour une société que l'incertitude juridique", a ajouté Vincent Doumier. Pas difficile donc de déduire les intentions du holding qui s'était déjà déclaré favorable à la solution BNP Paribas lors des assemblées précédentes. "Nous n'avons été approchés par personne et non, nous ne faisons pas partie des signataires de cette fameuse lettre ouverte", a ajouté le CEO.


Par ailleur, l'ensemble des points à l'ordre du jour des assemblées ordinaires et extraordinaires ont été approuvés - à l'unanimité moins une abstention-  par la soixantaine d'actionnaires présents et porteurs de plus de 831.000 titres. Le mandat de Guy Paquot, président, a donc été renouvelé jusqu'au 30 juin 2011 et  Jean-Claude Daoust et Pierre-Yves de Laminne de Bex nommés administrateurs pour une période de six ans. Le plan d'attribution de droits de souscription proposée aux suffrages de l'assemblée extraordinaire a également été avalisé.


Anne-Sophie Bailly

as.bailly@lecho.be 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés