Citibank: 'le sp.a se base sur informations incomplètes et erronées'

La banque Citibank Belgium a rejeté dimanche après-midi les accusations du sp.a lui reprochant d'enfreindre la loi sur le crédit à la consommation. Les "allégations" de ces dernières semaines à l'encontre de Citibank ont été faites "sur base d'informations incomplètes et erronées", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

(belga) La banque s'en prend directement au parti socialiste flamand. "Le sp.a n'a jamais accepté de discuter avec nous et a préféré agir publiquement à travers les médias. Nous sommes surpris que le sp.a soit capable de prendre une position aussi forte contre Citibank et de tirer des conclusions générales sur base d'un nombre limité de plaintes supposées", précise-t-elle dans un communiqué.

Citibank se félicite par ailleurs de voir que les plaignants ont transféré le dossier aux autorités compétentes. "Nous sommes confiants et nous attendons de pouvoir avoir accès à ces dossiers", indique-t-elle encore.

Le président du sp.a, Johan Vande Lanotte, avait accusé plus tôt dans la journée la banque Citibank d'enfreindre la loi sur le crédit à la consommation, après avoir analysé les 267 plaintes reçues par son parti par le biais de son point de signalement, ouvert spécialement pour cette affaire. Il compte transmettre le dossier à l'Inspection économique. Les socialistes flamands soupçonnent la société d'avoir utilisé des pratiques de marketing agressives pour inciter des gens qui se trouvaient déjà dans une situation difficile à contracter des emprunts supplémentaires, leur avoir accordé une carte de crédit sans examen préalable, voire, parfois, d'avoir enfreint la loi sur la protection de la vie privée.

Publicité
Publicité

Echo Connect