Compromis chez Fortis autour du nouveau système d'évaluation

Les syndicats chrétien et socialiste ont trouvé un accord avec la direction de Fortis au sujet de la nouvelle procédure d'évaluation du personnel. Le nouveau système d'évaluation en vgueur chez Fortis, une première en son genre, remplace l'ancienne échelle barémique établie en fonction de l'âge.

(belga) - Les syndicats chrétien et socialiste ont trouvé un accord avec la direction de Fortis au sujet des problèmes rencontrés dans le cadre de la nouvelle procédure d'évaluation du personnel. Le syndicat libéral est pour sa part déçu par le compromis.

Le nouveau système d'évaluation en vgueur chez Fortis, une première en son genre, remplace l'ancienne échelle barémique établie en fonction de l'âge.

L'instauration de ce nouveau système ne s'est cependant pas faite sans heurts, les syndicats ayant constaté une baisse systématique des scores attribués aux collaborateurs du bancassureur. D'aucuns ont même dénoncé des quotas établis en haut lieu chez Fortis afin de pouvoir réaliser des économies. Des allégations que la direction n'a cessé de nier.

Selon Luc Broos, de la CNE, le compromis qui a été trouvé est une bonne surprise. La direction a, selon le représentant syndical, proposé de "régulariser" les membres du personnel qui se sont vu attribuer des faibles cotes et de leur attribuer le score des trois dernières années.

Du côté du syndicat libéral, on se déclare fortement déçu. La proposition de la direction de Fortis, qui ne correspond pas à ce qu'exigeait le syndicat, sera présentée mercredi aux mandataires du syndicat libéral. Ceux-ci se pencheront en outre sur le préavis d'action en cours.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés