Des entreprises s'unissent pour créer leur propre banque

©istock

Face à la frilosité des banques commerciales, une quinzaine d'entreprises françaises, irlandaises et britanniques notamment comptent lancer leur propre banque. Le projet doit faire l'objet d'une étude formelle d'ici la fin du mois.

Face aux réticences des banques commerciales à accorder des prêts, une quinzaine d'entreprises, dont huit françaises, trois irlandaises et deux britanniques, envisagent de lancer leur propre banque sous forme d'une coopérative, affirme vendredi le quotidien La Tribune.

Mené par trois anciens banquiers venus de Natixis et de Dresdner, le projet est pour l'instant soutenu par une quinzaine de sociétés qui ont investi un total de 225.000 euros pour financer les études de faisabilité, selon le journal.
L'objectif est de répondre aux réticences des grandes banques à prêter de l'argent aux entreprises depuis le début de la crise, selon La Tribune.

"Une telle banque permettrait de diversifier les sources de financement des entreprises à un moment où elles en ont particulièrement besoin", a déclaré dans le quotidien Gérard de la Martinière, président du comité des finances du Medef et membre du comité stratégique du projet.

La nouvelle banque, dont le nom provisoire est CFA -Corporate Funding Association-, pourrait être lancée "dans un peu plus d'un an", selon le journal.

Le projet doit faire l'objet d'une étude formelle à compter du 27 janvier prochain, d'après la même source.
"Beaucoup d'éléments restent à affiner", admet Sylvain de Forges, conseiller spécial du projet et directeur risques et marchés de Veolia Environnement, cité par le journal.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés