Publicité

"Des membres du gouvernement sont en faveur du stand alone"

Le timing ne pouvait pas être mieux ficelé. Une heure avant le passage de l'avocat Mischaël Modrikamen, à l'émission dominicale de RTL TVi, le groupe financier chinois Ping An a annoncé son intention de voter contre le deal avec BNP Paribas. Cette annonce relance les spéculations sur l'issue des votes prévus lors des AG de mardi et mercredi, l'assureur chinois détenant 4,8% du capital de Fortis holding.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés