Deux anciens directeurs de Kaupthing arrêtés en Islande

Deux ex-directeurs de la banque islandaise Kaupthing, nationalisée d'urgence en 2008, ont été arrêtés jeudi après un interrogatoire, ont annoncé les médias islandais à la suite d'un communiqué du procureur chargé de l'enquête sur l'effondrement du système bancaire islandais.

Deux ex-directeurs de la banque islandaise Kaupthing, nationalisée d'urgence en 2008, ont été arrêtés jeudi après un interrogatoire, ont annoncé les médias islandais à la suite d'un communiqué du procureur chargé de l'enquête sur l'effondrement du système bancaire islandais.

"En liaison avec l'enquête du procureur spécial sur les affaires concernant Kaupthing, un suspect a été arrêté aujourd'hui (jeudi) après avoir témoigné toute la matinée", écrit le procureur Olafur Hauksson dans un communiqué.
Le procureur, injoignable immédiatement, ne révèle pas le nom de la personne arrêtée, mais les médias affirment qu'il s'agit de l'ex-directeur de la Kaupthing, Hreidar Mar Sigurdsson.

"Le procureur spécial a demandé au Tribunal de Reykjavik de prononcer deux semaines de détention à l'égard du suspect dans l'intérêt de l'enquête", précise le communiqué.
Le juge saisi a dit qu'il allait prendre "le temps légitime pour rendre sa décision", selon le procureur. En attendant, le suspect est détenu dans un poste de police de Reykjavik.

Plus tard dans la soirée, les médias islandais ont annoncé l'arrestation d'un deuxième ancien dirigeant de la Kaupthing, Magnus Gudmundsson qui avait occupé les fonctions de directeur exécutif de la branche de la banque au Luxembourg.

M. Gudmundsson est actuellement à la direction de la Banque Havilland. Il est détenu au même poste de police que M. Sigurdsson, selon les médias.
En octobre 2008, le système bancaire islandais, dont les actifs représentaient jusqu'à dix fois le Produit intérieur brut (PIB) du pays, s'est effondré, entraînant le plongeon de la monnaie islandaise et une crise économique sans précédent.

Les propriétaires des trois banques islandaises Kaupthing, Landsbanki et Glitnir, nationalisées d'urgence pour éviter une faillite généralisée du pays, sont accusés dans un rapport parlementaire d'avoir abusé de leurs positions en touchant des prêts "inappropriés".

MM. Sigurdsson et Gudmundsson sont les premiers dirigeants de l'une de ces trois banques à être arrêtés.

Le procureur enquête entre autres sur "des faits de criminalité économique, d'infraction aux lois sur la sécurité commerciale, y compris des abus sur le marché, et des infractions à la loi sur les sociétés".
M. Sigurdsson, né en 1970, a dirigé la Kaupthing de 2003 jusqu'à son effondrement et sa nationalisation en octobre 2008.

Avec d'autres responsables de la Kaupthing, il a été accusé d'avoir prêté trop d'argent aux principaux actionnaires de la banque ainsi qu'à ses dirigeants.

MM. Sigurdsson et Gudmundsson vivent actuellement au Luxembourg où il travaillent comme consultants dans une société, Consolium, qu'il ont créée avec d'anciens collègues de la Kaupthing.
La maison à Reykjavik de M. Sigurdsson a été attaquée à la peinture rouge à plusieurs reprises.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés