EADS: Generali n'a pas acheté de titres à Lagardère

L'assureur italien Generali n'a pas acheté de titres EADS dans le cadre du placement par Lagardère d'une participation de 7,5% mise en vente en avril, a indiqué une porte-parole vendredi.

(AFP) Plusieurs quotidiens ont cité l'assureur italien parmi les acquéreurs de titres EADS lors du reclassement de la participation de 7,5% par Lagardère en avril aux côtés d'autres acheteurs comme la Caisse des dépôts (CDC) qui s'interrogent sur les conditions de cette opération. "Le groupe Generali n'a pas souscrit d'actions dans le cadre du placement d'actions EADS par Lagardère", a dit la porte-parole. La Caisse des dépôts, qui s'est engagée à acquérir à terme 2,25% d'EADS lors de ce placement, a récemment indiqué qu'elle pourrait saisir la justice s'il s'avérait que cette opération n'avait pas été réalisée "dans de bonnes conditions de transparence". A cause de l'effondrement du titre EADS après l'annonce d'un retard dans la livraison de l'A380, la CDC risque d'enregistrer une forte moins-value.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés