Erik Bomans (Deminor): "des actionnaires heureux", pas des liquidateurs

Interpelée en référé, la présidente du tribunal de commerce de Bruxelles a refusé de faire reporter l'assemblée générale des actionnaires de ce lundi comme le lui demandait l'avocat Mischaël Modrikamen au nom de 22 actionnaires minoritaires.

(l'écho) L'avocat voulait faire modifier les comptes de la banque pour en retirer les réserves d'or, dont un récent jugement n'en attribue pas la propriété avec certitude. Partant, et poussant son raisonnement jusqu'au bout, il aurait pu être en mesure de demander la liquidation de la banque...

Une stratégie que Deminor ne partage pas. «Nous ne souhaiterions certainement pas liquider la banque. D'abord parce que ça ne se justifierait pas d'un point de vue économique - les résultats sont très bons - et ensuite parce que c'est impossible de fait. Surtout, quand on voit la valeur réelle de l'action, nous sommes des actionnaires heureux et avec un grand respect du going concern et de l'intérêt général», explose Erik Bomans.

«Heureux», mais tenus au silence puisque la presse est pour eux «la seule façon de se faire entendre».

JYK

Publicité
Publicité

Echo Connect