Fortis a survécu à grand renfort de milliards

Au plus fort de la crise interbancaire, le 3 octobre 2008, 120 milliards d'euros furent nécessaires pour maintenir Fortis à flot.