Publicité

Fortis: c'est trois fois "non"! Ugeux et De Mey, élus

Georges Ugeux et Jozef De Mey. ©Photo News

Les actionnaires de Fortis ont répondu "non" à la vente des actifs néerlandais de Fortis aux Pays-Bas. Les "oui" récoltent 42%. Pour la vente de 50% de Fortis Banque à la SFPI, 49,74% pour le "oui". C'est donc "non". Vu le ""non sur le deuxième point, il n'est pas nécessaire de voter sur le 3e point c'est à dire l'adossement à BNP Paribas. C'est donc trois fois "non".

Bruxelles (L'Echo) - Les actionnaires de Fortis ont tranché. C'est "non" à la vente des actifs néerlandais de Fortis aux Pays-Bas. Le "oui" n'a obtenu que 42% des suffrages.  Pour la vente de 50% plus une action de Fortis à la SFPI, bras armé du gouvernement belge, le "oui" a obtenu 49,74%, insuffisant pour passer. Voter sur le troisième point c'est-à-dire l'adossement à BNP Paribas n'a plus de raison d'être suite au rejet du point précédent. C'est donc trois fois "non" comme le demandaient Modrikamen, Deminor et Test-Achats.

Concrètement, cela veut dire que pour l'instant tout est figé: Fortis Banque reste à près de 100% aux mains de l'Etat belge, Fortis Insurance Belgium et International sont à 100% dans Fortis Holding tandis Fortis Banque NL, Fortis Insurance NL et ABN Amro restent entre les mains des autorités néerlandaises.

Quelque 551.419.709 titres Fortis ont été déposés pour participer à cette AG, soit 20,32% du capital. Les titres déposés pour participer à la seconde assemblée -celle qui doit se prononcer sur les administrateurs- ont été un peu plus nombreux.

Jozef De Mey, proposé par Ping An a été élu avec 91,42% des suffrages. De son côté, Georges Ugeux a également été élu mais avec seulement 56,75% des voix. Dirk Van Daele, proposé par Deminor tout comme Georges Ugeux, n'a obtenu que 41,12% des suffrages. Enfin, Jan Zegering Hadders, troisième candidat proposé par Deminor, a été élu avec 93,08% des voix. Ces personnes doivent encore obtenir le feu vert des actionnaires néerlandais qui se réuniront vendredi à Utrecht.

Rappelons qu'en début d'assemblée, Ludwig Criel et Guy de Selliers, présentés par Fortis Holding et Philippe Casier (présenté par Deminor) ont annoncé qu'ils ne se présenteraient pas au vote si le non devait l'emporter.

Stéphane Wuille
stephane.wuille@lecho.be

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés