Publicité

Fortis holding en référé contre le cabinet Modrikamen

©REUTERS

Fortis holding veut éviter que le cabinet d'avocats Modrikamen n'obtienne une décision judiciaire, sur base d'une requête unilatérale, en vue des assemblées générales des actionnaires du début du mois d'avril.

Bruxelles (L'Echo) - Fortis holding va introduire mardi une action en référé afin d'éviter que le cabinet d'avocats Modrikamen n'obtienne une décision judiciaire, sur base d'une requête unilatérale, en vue des assemblées générales des actionnaires du début du mois d'avril.

Deux assemblées générales des actionnaires de Fortis auront lieu les 8 et 9 avril, à Utrecht et Bruxelles. Les actionnaires s'y prononceront sur le dernier accord relatif à la vente d'actifs Fortis conclu entre Fortis, BNP Paribas et l'Etat belge.

Le cabinet Modrikamen, qui représente quelque 2.400 actionnaires opposés à cette transaction, a annoncé son intention d'introduire une action en référé afin d'obtenir que seuls les actionnaires qui l'étaient lors du démantèlement de Fortis, en octobre 2008, puissent voter lors des prochaines assemblées générales.

De son côté, Fortis holding estime que tous les actionnaires doivent pouvoir se prononcer. L'action sera introduite mardi devant le tribunal de commerce de Bruxelles.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés