Fortis supprime sa sous-holding Fortis Brussels SA

Fortis veut simplifier sa structure juridique, ce qui peut avantager les résultats de l'entreprise. La suppression de la sous-holding Fortis Brussels entraînera un avantage financier lié aux impôts de 11,6 milliards d'euros.

(L'Echo) - L'assureur Fortis annonce mardi qu'il a proposé la liquidation de son sous-holding Fortis Brussels SA.

Dans l'ancienne structure binationale de Fortis, Fortis Brussels SA/NV était l'association chapeautant les activités bancaires, les activités d'assurance étant rattachées à Fortis Utrecht. A la vente des activités bancaires à BNP Paribas, Fortis est devenue une compagnie d'assurance, avec notamment AG Insurance en Belgique.

La proposition, émise par le conseil d'administration de Fortis Brussels, sera soumise à l'approbation de l'assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Fortis Brussels, prévue mardi.

Cette liquidation constitue une première étape vers la simplification de la structure de Fortis.

"L'ancienne structure avait été définie pour intégrer tant les activités de banque (détenues via Fortis Brussels) que les activités d'assurance (détenues via Fortis Utrecht). Suite à la vente des activités de banque, l'assurance est devenue le coeur de métier de Fortis. La décision de liquider le sous-holding Fortis Brussels est la conséquence directe de cette évolution", explique le groupe d'assurance dans un communiqué.

La liquidation de Fortis Brussels aura une incidence fiscale positive sur Fortis SA, qui bénéficiera d'une importante déduction fiscale, correspondant aux pertes encourues suite à la cession des actifs bancaires en octobre 2008, poursuit le groupe.

L'avantage serait de 11,6 milliards d'euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés